posted by on Juin 3

Pont du GardEntre les Cévennes et la Camargue, la vallée de la Cèze et vallée du Rhône, le Gard change de visages. Les villages médiévaux, les spécialités locales et les monuments historiques, le département cumule les lieux à découvrir.

A commencer par le pont du Gard. Pont-aqueduc romain à trois niveaux, qui permettait à l’époque romaine de conduire l’eau d’Uzès à Nîmes. Les arènes de Nîmes, amphithéâtre romain, construit entre 50 ans et 100 ans après J.-C, ont été aujourd’hui reconverties en arènes et tiennent lieu de nombreux spectacles et concerts.

En bordure du Rhône, un autre monument historique est érigé. Il s’agit de la Tour Philippe le Bel. Ce donjon carré date du 13ème siècle. Pour se promener, le village d’Estezagues convient parfaitement au dépaysement. Citée perchée dominée par son église, Estezargues est de nos jours connue pour son origine préhistorique attestée.

La cité médiévale d’Aigues-Mortes permet également de voyager à une autre époque. Occuppée par une colonie grecque au 5ème siècle avant JC, la ville affiche de nombreux vestiges du passé et un patrimoine médiéval unique. Elle a d’ailleurs été le lieu choisi par Louis IX lors des croisades.

Différents, les salins d’Aigues-Mortes accueillent une nature sauvage et préservée au sein d’une faune et d’une flore exceptionnelles.

Pour les plus curieux, le Gard rassemble de nombreux musées aux thématiques variées, comme le Musée 1900 et des jouets, le Musée de la poterie méditerranéenne ou encore le Musée des vallées cévenoles.

Le gard, c’est également les produits AOC comme ses vins de Côtes du Rhône ou la Clairette de Bellegarde, les oignons doux des Cévennes, ou l’huile d’olive de Nîme. Le riz et la fleur de sel de Camargue viennent éveiller les papilles gustatives.

Comments are closed.

Copyright © 2009 Triplemind Internet Services | Partenariat